La marche des 21

Dimanche 27 octobre 2019 à METZ

Venez nous rejoindre le DIMANCHE 27 OCTOBRE 2019 à partir de 10 heures pour participer à une marche organisée par l’association Trisomie 21 Moselle ! Des informations complémentaires sur l’organisation et le lieu de rendez vous seront ajoutées au fur et à mesure sur le site.

Week end familles au lac de la Madine les 7-8 septembre 2019

Pour marquer la fin de ce bel été, nous vous proposons de venir partager un moment convivial dans un cadre champêtre ! !

Nous serons hébergés dans un gite situé à environ 15 km du Lac et disposerons d’une salle commune pour partager nos repas.  

Le programme de ce week-end est le suivant :

  • Rendez-vous samedi vers midi au lac de la Madine avec repas tiré du sac (si mauvais temps, RV au gite)
  • Barbecue samedi soir (offert par l’association)
  • Petit déjeuner dimanche matin
  • Repas du dimanche à midi au gite sous forme d’un buffet froid (traiteur)

Le montant de participation pour ce week-end sera autour de 80 € par adulte et 40 € pour les enfants de 6 à 15 ans (gratuité pour les – de 6 ans).

L’association offre ce séjour à toute personne avec une trisomie 21.

Le montant de votre participation comprend l’hébergement et la location de la salle commune ainsi que le petit déjeuner et le repas du dimanche (boissons comprises)

Si vous souhaitez ne participer à cette sortie que le dimanche, une participation de 25 € par personne sera demandée (15 € pour les enfants de 6 à 15 ans).

Sur le site du lac de la Madine et selon la météo, diverses activités (gratuites/payantes) sont proposées (vélo, randonnée pédestre, parcours de mini-golf, accrobranches, VTT, voiturette, bateau pédalier, canoë….)

Si vous souhaitez y participer, n’hésitez pas à nous en faire part par mail (contact@trisomie21-moselle.fr) ou par téléphone (06 45 63 87 52) avant le 1er septembre 2019

Nous espérons que vous serez nombreux à répondre à cette invitation !

« L’ignorance » signé : Rozenne SCHUCK

tolerance.jpg

L

Pour la journée mondiale de la Trisomie, le 21 mars 2019.

A toutes les personnes qui ne savent pas, qui vivent dans l’ignorance, qui jugent sans connaitre la vérité, sans la vivre au quotidien, je vais vous parler de la trisomie. J’ai déjà fait face à des personnes intolérantes, attitude totalement injustifiée, et je pense que cela est dû au manque de connaissances ; ainsi, l’ignorance peut parfois nous mener à l’intolérance.

Mon frère, Corentin, a 5 ans de plus que moi, il est trisomique. J’ai eu la chance de grandir avec lui, je n’ai pas eu les mêmes problèmes que lui. Tout le monde est différent, c’est une force ; on va tous faire des métiers différents, des études différentes, on a des loisirs différents, et on a besoin de toutes ces différences. L’année dernière, mon frère a eu un CAP, avec les meilleures notes de sa classe, il était en cursus normal, avec des personnes sans handicap et sans difficulté particulière. Il est capable de faire mieux que d’autres, peut-être mieux que vous. Cela vous étonne ? Ça ne devrait pas ; c’est juste la société qui vous a dit que leurs capacités étaient inférieures. La vérité est différente. Avec la volonté, on arrive là où on veut, même si on vous dit que c’est impossible, Corentin l’a prouvé ! Il suffit de se battre ; j’incite tout le monde à se battre ; tout le monde a quelque chose à défendre, a un combat qu’il considère perdu d’avance. Mes parents ont décidé de se battre, malgré les pleurs, ils n’ont pas écouté la société qui leur disait que leur fils ne pourrait pas suivre un cursus normal, qu’il ne pourrait pas réussir ; ils n’ont pas écouté ces personnes, les personnes comme toi, l’Intolérant. Se battre, c’est ce qui permet de trouver sa place, dans la société, dans sa famille, dans sa vie.

Mais la société peut t’empêcher de gagner ces combats. En effet, c’est le cas d’Adrien. A l’âge de vingt-et-un ans, encore jeune, plein de vie, il faisait du sport en compétition, il gagnait toujours, haut la main, sa famille le soutenait, ils étaient fiers. Il avait accompli quelque chose, il s’était déjà battu avant, battu contre des personnes intolérantes à la trisomie ; face à elles, il est passé à côté, il n’avait pas besoin de se préoccuper de ce genre de personnes. Un jour, pendant un entrainement, il s’est essoufflé très vite, personne n’a compris. Les analyses ont montré un souffle au cœur et des problèmes pulmonaires. C’est un choc, mais il est fort. Il va essayer de continuer… Malheureusement cela est impossible, il ne peut plus. Plus de compétition, plus de championnat, plus rien. Après ça, tout s’enchaîne. Ils vont trouver un Cancer qui va très vite se généraliser. Il ne peut presque plus marcher. Déjà finie la vie d’avant, complètement transformée : toutes ses journées se passent à l’hôpital, les regards de fierté se sont transformés en regards de pitié. Un jour, un médecin va entrer dans sa chambre, et va parler à ses parents ; il ne va pas comprendre tout de suite, mais très vite il va comprendre que ce médecin va le prendre pour un demeuré, comme dans ses cauchemars. Il va expliquer aux parents que c’est bientôt la fin, que Adrien est arrivé en phase terminale, que bientôt ils n’auront plus d’enfant. Tout ça devant Adrien qui n’est pas sensé comprendre ce qui se passe ; « il est trisomique, il ne comprend rien ». C’était très dur, trop dur. Quelques mois après, il nous a quittés.

Au début, comme à la fin de ta maladie, ils t’ont traité différemment. Parce que tu es différent, handicapé, tu n’avais pas le droit aux mêmes soins que le reste du monde, ils considèrent que tu es inutile pour la société, pas besoin de te soigner, de toute façon tu ne sers à rien, personne ne doit t’aimer, personne ne peut te soutenir, tu es trisomique.

La vie ne lui a pas été autorisé, pourtant, il travaillait bien plus que d’autres, il était bien plus utile, il était bien plus aimé que certaines personnes.

Ne sous-estimez pas les trisomiques.

En hommage à Adrien, décédé le 2 février 2019

SCHUCK Rozenn

1ère édition : l’Atelier de Liam

Dimanche 10 mars 2019, Laure et Marina ont lancé le projet de l’Atelier de Liam. Elles ont partagé la cuisine d’Anthony ce matin pour préparer une belle salade composée, une omelette au fromage et un finger au chocolat ! Tout était délicieux ! Une très belle expérience. Liam est également venu gouter la bonne cuisine avec son frère et ses parents. Encore un grand merci à Myriam et Anthony pour leur belle action !

Salut Champion

Adrien Charlier s’est endormi le 2 février 2019 après avoir lutté de toutes ses forces, avec son énergie et son humour !

Il a retrouvé l’apaisement tant mérité dans le paradis blanc de Michel Berger.

Notre tristesse est grande et nos pensées sont pour Florence, Yannick et Robin.